SAINT-OYEN

Son nom, sa situation

Le nom de la paroisse, puis de la commune, est celui de son saint patron, Oyen, en latin : Eugendus (v. 450-510), quatrième abbé de Condat dans le Jura. Durant l'occupation du duché de Savoie, période de la Terreur, la commune s’appela « Primejour » avant de redevenir Saint-Oyen en 1795.

La commune est implantée sur un territoire de 211 ha, située à 586m d’altitude sur le versant gauche du Morel, affluent de l’Isère. Sa plus haute altitude est de 1102 m.

Saint-Oyen ne possède pas de hameaux.

Sa population était de 220 habitants en 2016.

Son patrimoine

  • Eglise baroque datant de 1655
  • Chapelle Notre Dame du Puits
  • Chapelle Saint-Roch

Ses particularités, ses promenades

  • Balades en forêt de Saint-Oyen
  • Circuit des bachals dans le village (bachals = bassins)