Le Bois

Le Bois est composé des hameaux de Sainte-hélène, Les Cours, Le Bétaix, Le Bourjaillet, Le Crêt, La Botelière et Saint-Nicolas

Son nom, sa situation

Bois est un toponyme très fréquent, soit simple, soit composé. Il vient du latin populaire Boxus, d’où boscus, bois, lieu boisé. En 1184, la paroisse est désignée: Ecclesia de Bosco. La commune est située à 600m d’altitude

La commune est implantée sur un territoire de 555ha qui s’étend sur le bassin du Sècheron (émissaire du Lac de la Coche) et sur une partie du Nant noir, dont le cours sert de limite avec Bellecombe. La commune forme une sorte de quadrilatère irrégulier dont l’un des côtés est l’Isère et l’autre, opposé, sont les crêtes dominant le lac de la Coche jusqu’au Pas de Pierre Larron (1789m d’laltitude), là où se rencontrent les limites de Le Bois, Les Avanchers et St-Jean de Belleville.

La commune a subi des dégâts importants au 19ème siècle avec les eaux du Sècheron et du Nant Noir et aussi avec de la neige abondante.

La commune s’étage en hameaux dispersés le long de la pente en se tenant à l’écart des 2 torrents : Sainte-Hélène, Les Cours, le Bétaix, le Bourjaillet, le Crêt, La Bottelière, St-Nicolas.

Sa population était de 398 habitants en 2016.

Son patrimoine

La commune de Le Bois a fait partie du domaine temporel de l’archevêque de Tarentaise, au moins à la fin du 12ème siècle, puis du Comte de Savoie. Nous avons connaissance de deux seigneurs du Bois : Seccal en 1225 et Jean du Bois vers 1285.

Cette seigneurie appartint jusqu’au milieu du 16ème siècle à la famille noble de Jean Beaufort.

  • Le château de Le Bois du 15ème siècle
  • Eglise Saint-Nicolas du 17ème siècle